Mercredi 24 octobre 2007

   En région
 
 


Inscrivez-vous gratuitement
à notre liste d'envoi:
 
Nom:


Courriel:




Édition du 14/09/2003
Parc industriel aux abords de la 55 à Saint-Célestin: La CPTAQ donne son aval au dézonage agricole
  Par: Karine Blanchette

La Commission de protection du territoire agricole (CPTAQ) accepte la demande de la municipalité de paroisse de Saint-Célestin visant à exclure 20,7 hectares de terrain pour l'établissement d'un parc industriel situé aux abords de l'autoroute 55.

La municipalité de paroisse de Saint-Célestin songe à créer un espace pouvant accueillir des petites et moyennes entreprises depuis 1989. Un premier pas significatif en ce sens a été franchi dernièrement. Dans une lettre datée du 8 juillet 2003, la Commission de protection du territoire agricole consent à exclure un terrain de 20,7 hectares situé au nord de la route 226 et à l'ouest de l'autoroute 55 afin que celui-ci devienne à vocations commerciale et industrielle.

Ce dézonage devrait, d'une part, assurer l'agrandissement du site de l'usine Pro-Tac, une entreprise spécialisée dans la fabrication de joints d'étanchéité ayant pignon sur rue dans le parc industriel du village et permettre à Équipement RPL, un commerce d'équipements agricoles John Deere situé présentement sur la rue Marquis, de pouvoir profiter d'une visibilité sur l'autoroute 55.
D'autre part, ce parc industriel local permettra à de nouveaux commerces ainsi qu'à de nouvelles petites et moyennes industries de venir s'installer à Saint-Célestin. «Presqu'à chaque année, on recevait des demandes d'industries qui cherchaient un endroit pour pouvoir s'établir à Saint-Célestin. Malheureusement, on n'avait pas de terrains disponibles pour les accueillir. Mais, la porte est maintenant ouverte pour les recevoir», se réjouit le maire de la municipalité de paroisse de Saint-Célestin, Maurice Morin. «Le parc industriel, c'est un investissement de base pour l'avenir de la région. La survie de Saint-Célestin passe par là. Ça va être bon pour l'école, les commerces, les restaurants, etc.», ajoute-t-il avant de préciser que le village et la paroisse de Saint-Célestin comptent actuellement 500 emplois.

Cet optimisme est partagé par Raymond Noël, maire du village, qui, en tant que membre du comité stratégique de la MRC de Nicolet-Yamaska, n'a pas ménagé ses efforts pour qu'Équipement RPL demeure à Saint-Célestin une fois son contrat de location de la bâtisse sur la rue Marquis terminé. «On garde ainsi une entreprise et des emplois à Saint-Célestin. Le local occupé par Équipement RPL sera éventuellement repris par une autre entreprise. Cela aura des retombées positives pour le village et pour son parc industriel existant», souligne-t-il.

Une des prochaines étapes que doit réaliser la municipalité de paroisse de Saint-Célestin, gestionnaire du parc industriel, est de procéder au prolongement de la rue Jean-Clermont qui décrira une forme de «s» incomplet pour se rendre jusqu'aux abords de l'autoroute 55. Si tout se déroule comme prévu, ces travaux devraient être effectués le printemps prochain au coût de 250 000$ à 300 000$.


 




3255, Marie-Victorin
Nicolet (Québec)
J3T 1X5

Tél.: (819)293-4551
Téléc.: (819)293-8758

Annonces classées:
(819) 293-8989

Cliquez sur le dossier ci-dessous pour consulter toutes les nouvelles des dernières semaines dans notre section
ARCHIVES!

<<Retour aux
Actualités du Portail

 

Accueil | Suggérer ce site à un ami! | Devenir membre

Information: info@nicolet-yamaska.net